Botanique

  • Pulmonaire

     

     

     Un-deux, un-deux, c’est le printemps, et hop-hop un peu d’exercices ne peut pas nuire…

    Le cheminement du jardin botanique faisant 450 m, si l’objectif, raisonnable, cela va sans dire, est de faire 1km par jour, hé bien, hé bien, voyons voir, 2 tours suffiront… et là, si vous manquez de souffle, la pulmonaire vous tend ses feuilles et ses fleurs, à moins qu’il ne faille tout simplement faire une petite croix sur le chocolat et les gloubi-goulbas !

  • BB Jonquilles Mzenc

    Arrêtez le chocolat, passez à la jonquille!

    Des colonies de jonquilles constellent les prairies du Mézenc depuis quelques jours…et malgré quelques faux-départs, la jonquille est sans conteste possible une des fleurs qui marque le début du printemps, et d’un renouveau tant attendu!

    Dans le langage des fleurs, la jonquille est le symbole d’un désir amoureux, qui tarde à être assouvi. Ainsi, lorsqu’une certaine impatience gagne l’amoureux transi, et qu’il commence à s’échauffer ici, voire même à bouillonner là, la Jonquille entre en scène pour décrisper corps et esprit.

    Donc, après les premiers picotements, mais avant la camisole, la jonquille agit comme un messager amoureux. C’est un peu à quitte ou double me direz vous, car la personne qui reçoit une jonquille devra faire un choix, saisir cette amour ou le perdre à jamais.

    S’il peut arriver que l’on commence mal l’année, et qu’un retour de jonquilles ressemble un peu à un retour de manivelles, ce n’est pas si grave au fond, car il reste beaucoup de saisons, de fleurs et d'espérances dans l’année qui s’avance…

  • Ail des ours

    J’men vais vous raconter une histoire qui s’raconte dans le grand nord kaenaedien.

    La légende veut que lorsqu’au Printemps tu découvres la 1ère touffe d’ail des ours, tu t’agenouilles devant pis ty fait un vœu. Si lorsque tu t’retournes ya point d’ours, ben c’est que tu seras comme qui dirait exaucé, pet’être même des pieds ch’ka la tête, pour toi c’est le good bargain. Par contre, si après la pirouette, tu te trouves nez à nez avec Edouard, le grizzli du coin, c’est badluck, ben là ton vœu y s’ra pas exaucé, pet’être même que t’auras intérêt à rapidement paqueter tes petits, pis à pas trop patiner sur la bottine !

Additional information